Troubles bipolaires

27 Jan 2018

Il y a du génie lié à cette maladie !!! 

Un des aspects de la bipolarité est, en phase haute (manie), d’exacerber au maximum la créativité ; c’est pourquoi de nombreuses personnes présentant des troubles bipolaires deviennent très brillantes et débordantes d’idées, tant dans les domaines artistiques que dans d’autres domaines : la liste est longue, nous citerons Vincent Van Gogh, Toulouse Lautrec, Paul Gauguin, Jackson Pollock, Charles Baudelaire, Edgar Allan Poe, Lewis Caroll, Romain Gary, Jimmy Hendrix, Kurt Cobain de Nirvana, Léonard Cohen, Tim Burton, Marlon Brando, Marylin Monroe, Robin Williams,….. Charles Darwin, Friedrich Nietzsche et même Sigmund Freud. Et tellement d’autres…
Cette maladie ne les a pas empêché d’avoir une grande vie et d’apporter beaucoup aux autres. C’est même sûrement les phases d’hypercréativité qui leur ont permis d’offrir au monde tant de choses qui restent encore aujourd’hui : « De même qu’une perle naît d’une lésion de coquillage, ainsi la folie peut donner naissance à des œuvres incomparables. »
[Karl Jasper]

En effet le trouble bipolaire est un trouble de l’humeur (appelé autrefois psychose maniaco-dépressive) qui se caractérise par une variation anormale de l’humeur : alternance de période d’excitation et de dépression, voire de mélancolie profonde pouvant mener au suicide. Les troubles bipolaires sévères touchent 1 à 2% de la population. Il est donc tout à fait possible de vivre et travailler avec un trouble bipolaire.

Pourtant les modifications de l’humeur et des fonctionnements habituels sont remarquées par l’entourage et peuvent déstabiliser les collègues.

Au travail, pour faciliter l’intégration de ces collaborateurs, il est possible d’envisager des aménagements du temps de travail, de sensibiliser les collègues sur la bonne attitude face à ce type de handicap et d’éviter de mettre la personne en situation de stress (accueil de publics difficiles, pression commerciale, changements fréquents de cadre, …).